contactez nous

Pour toute question ou demande, vous pouvez nous contacter directement.


04 78 20 10 60

Dernières actus

Chauffage de l’église de Montoir-de-Bretagne – 44

Une installation de chauffage par air pulsé silencieuse, efficace et discrète a remplacé des aérothermes inefficaces, bruyants et très inesthétiques. De quoi satisfaire totalement la commune et ses paroissiens !

[+] Cliquez ici

Chauffage de l’église de Rieupeyroux – 12

La commune de Rieupeyroux a fait preuve d’une grande fidélité à l’égard des Ets Goullioud et nous l’en remercions chaleureusement. En effet, nous avions installé un chauffage par air pulsé en 1975, et après plus de 40 ans de bons et loyaux services, la commune, très satisfaite de cette 1ère installation a choisi de faire […]

[+] Cliquez ici

2000 références en France

Découvrez un aperçu de nos références parmi plus de 2000 réalisations Goullioud

[+] Cliquez ici

Procédé

 

Vous cherchez une solution de chauffage efficace et économique pour votre église ?

 

Nos devis sont gratuits et rapides, alors consultez-nous vite !

 

Le procédé : diffusion d’air tempéré

Le procédé est fondé sur un principe de diffusion d’air tempéré à faible vitesse. Dans l’église, deux, et seulement deux, bouches sont utilisées : l’une pour la reprise, l’autre pour la distribution d’air. Ces 2 uniques bouches sont ensuite reliées à une chaufferie à proximité.

Dans cette chaufferie, la production de chaleur est assurée par un générateur d’air chaud. L’ensemble permet l’obtention d’un excellent confort uniforme des zones occupées. La dépense annuelle en énergie est de l’ordre de 340 euros par an seulement (hypothèse de calcul : volume à chauffer = 2.000 m3, coût de l’énergie = 0,085 €/kWh, 25 offices à chauffer dans la période hivernale).

Garantie de résultats

Quelques soient le volume à chauffer, la forme de l’édifice et la région, le procédé Goullioud permet d’atteindre une température ambiante intérieure d’environ 18°C en 30 minutes seulement de préchauffage (délai moyen généralement constaté).

 

Vous en doutez ?

Procès verbal d’huissier de justice

Maître Alain DANTIL, Huissier de Justice à Clermont Ferrand, lors d’essais réalisés en plein hiver à l’église Ste Jeanne d’Arc de Clermont Ferrand (19.370 m3) où il lui a été demandé de comparer l’ancien système de chauffage à air pulsé, avec le nouveau procédé Goullioud, récemment installé (dans des conditions climatiques extérieures équivalentes) : Avec l’ancien système, il a fallu trois heures pour atteindre la température de 14,5°. Avec le nouveau système, la même température a été atteinte en 25 minutes et celle de 18° en 40 minutes, et ce en n’importe quel point de l’église.

visitez l’une de nos références

Economies d’énergie et développement durable



Non content d’être le système le plus efficace, le procédé Goullioud est aussi le plus économique dans le temps, grâce notamment à une importante durée de vie (35 ans) et un coût d’utilisation minime.
Prenons l’exemple d’une église moyenne de 2.000 m3. La dépense en combustible ne sera que de 8,5 €uros par office, soit seulement 340 €uros par an.

Monuments historiques et orgues



Des précautions toutes particulières sont prises au cas par cas pour le traitement des édifices protégés au titre des Monuments Historiques et autres mobiliers sensibles (orgues par exemple), en accord avec l’Architecte en Chef des Monuments Historiques, l’Architecte des Bâtiments de France, le SRA, la DRAC, … comme par exemple, grâce au recours à un chauffage semi-permanent, ou au contrôle en temps réel de la variation l’humidité ambiante.

 

Notre nouveau système de régulation AIR TOUCH, par écran tactile couleur, permet de nouvelles fonctionnalités exclusives :

  • montées et descentes en températures progressives et réglables (par exemple 2°C par heure)
  • températures d’inoccupation (par exemple 8 à 12°C) et de confort (par exemple 16 à 18°C)
  • programmation ponctuelle (par exemple funérailles) ou récurrente (par exemple messe dominicale)

 


Faq et idées reçues



S’agit-il de chauffage par air pulsé ?

NON : bien que le principe soit identique (chauffage de l’air), le procédé Goullioud se différencie en de nombreux points de la technique d’air pulsé traditionnelle : silence, bouches de sol, faible vitesse, basse pression, abaissement de la température de soufflage, …

Est-ce bruyant ?

NON, et heureusement d’ailleurs. En effet, le chauffage doit impérativement fonctionner pendant l’office, sinon, la température chute brutalement.

Les poussières vont-elles être brassées ?

NON, car pour des raisons liées au confort, les déplacements d’air se font à très faible vitesse, vitesse insuffisante pour décoller les poussières.

La chaleur monte, seules les voûtes seront chauffées ?

OUI, bien sûr, la chaleur monte, OUI, l’ensemble du volume sera chauffé y compris les voûtes, MAIS la mise en œuvre d’un débit d’air important à faible température permet de limiter drastiquement la stratification de chaleur en hauteur. Ainsi, les parties basses de l’édifice sont rapidement. chauffées à 18°C en 30 minutes.

Avec l’utilisation de 2 bouches seulement, la température sera-t-elle homogène dans tout le bâtiment, et n’y aura-t-il pas de court circuit entre les 2 bouches ?

OUI, la température sera homogène dans tout le bâtiment à +/- 1°C seulement.
Et NON, il n’y aura aucun court circuit : phénomène facilement démontrable par une démonstration de fumigènes.